mercredi 12 décembre 2012

Pessoa - Le Livre de l'intranquillité, n° 314

Croyez-moi : s'il ne se trouvait pas d'esprits intelligents pour désigner à l'humanité les divers maux dont elle souffre, elle ne s'en apercevrait même pas. Et les êtres doués de sensibilité font souffrir les autres, par pure sympathie (*).

Le Livre de l'intranquillité, Bernardo Soares (Fernando Pessoa), trad. Françoise Laye
__
(*) "pitié", dans une autre traduction.

BNS février 2017