vendredi 19 juillet 2013

Et pour quelque 18 milliards de dollars de plus...

18 milliards: taille de la dette de Détroit, qui vient de se déclarer en faillite.

On lit des articles sur ce montant énorme, sur les procès à venir, les retraites réduites, les factures impayées, et même les œuvres d'art du musée (des Monnet, des Van Gogh, des Renoir) qui pourraient êtres mis en vente.

Mais 18 milliards, c'est aussi le montant de la dette, fédérale et hypothécaire, que la Réserve Fédérale (la banque centrale des États-Unis) a achetée - à proprement parler, monétisée - cette seule semaine, et ce comme chaque semaine depuis le début de l'année.
En fait, la Fed pourrait neutraliser, par un seul de ses achats hebdomadaires, l'intégralité de la dette accumulée par la ville de Détroit en plus de 60 ans!

Où est la vérité ?
Est-ce qu'on a affaire à un montant gigantesque, ou alors à un montant relativement modeste, à l'échelle américaine ?
Dans la première hypothèse, ce serait la Fed qui serait en train de faire quelque chose d'énorme dont on ne voit pas encore les conséquences.

2 commentaires:

  1. De visu ( je suis allé aux USA ce mois ci )on a un gros problème sur les retraites, sur la sécu et les emplois précaires ...tout ne va si bien .
    http://www.quiperdgagne.fr/l-amerique-ce-nest-plus-le-perou
    Super blog dommage que les articles y soient rares bien que de qualité.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le compliment. Les articles sont rares car je n'ai souvent rien à dire du tout.
      En particulier en finance, tout est passionnant, mais les phénomènes importants sont (heureusement) très lents - et (malheureusement) trop lents pour notre patience d'humains.
      Les risques de faillite de Détroit et des constructeurs automobiles étaient semble-t-il évidents il y a trente ans déjà [1] !
      Les banques centrales créent des quantités incroyables de monnaie ? Tout le monde se rue sur l'or. 5 ans après le début de l'inondation les effets sur les prix se font encore attendre. On a crié au loup trop tôt. Et pourtant le jour viendra, celui du QE de trop...
      Imaginons un instant qu'un producteur important de matières premières se rende compte qu'il est payé avec des billets de Monopoly...
      Mais cela peut prendre encore pas mal de temps (heureusement, d'ailleurs).
      __
      [1] http://www.marketwatch.com/story/today-detroit-tomorrow-hometown-usa-2013-07-26

      Supprimer

Zip-Ada presentations about Deflate & LZMA

Here are two presentations about recent developments in Zip-Ada (newly programmed Deflate and LZMA encoders): Click to watch the present...