vendredi 19 juillet 2013

Et pour quelque 18 milliards de dollars de plus...

18 milliards: taille de la dette de Détroit, qui vient de se déclarer en faillite.

On lit des articles sur ce montant énorme, sur les procès à venir, les retraites réduites, les factures impayées, et même les œuvres d'art du musée (des Monnet, des Van Gogh, des Renoir) qui pourraient êtres mis en vente.

Mais 18 milliards, c'est aussi le montant de la dette, fédérale et hypothécaire, que la Réserve Fédérale (la banque centrale des États-Unis) a achetée - à proprement parler, monétisée - cette seule semaine, et ce comme chaque semaine depuis le début de l'année.
En fait, la Fed pourrait neutraliser, par un seul de ses achats hebdomadaires, l'intégralité de la dette accumulée par la ville de Détroit en plus de 60 ans!

Où est la vérité ?
Est-ce qu'on a affaire à un montant gigantesque, ou alors à un montant relativement modeste, à l'échelle américaine ?
Dans la première hypothèse, ce serait la Fed qui serait en train de faire quelque chose d'énorme dont on ne voit pas encore les conséquences.

Bitcoin (and Swiss Franc) manias

Currently there is a crypto-mania (mostly around Bitcoin), no doubt about it. But let's put things into perspective. The followin...